Jean-Noël Verfaillie : « le RSA n’est pas une fatalité »

Comme depuis le début de cette mandature, les Conseillers départementaux issus de la majorité organisent une cérémonie de voeux commune. Cette année, sur la commune de Bruay-sur-l’Escaut, le quartier Thiers, et sa Place d’Eglise superbement rénovée, était à l’honneur au sein de la salle des fêtes Goguillon, accessible et spacieuse !

Le Conseil départemental du Nord écartelé entre le financement des politiques sociales et un nécessaire investissement dans l’aménagement du territoire.

Geneviève Mannarino, Béatrice Descamps, Sylvia Duhamel absente en raison d’un deuil familial, Yves Dusart, Jean-Noël Verfaillie et Fabrice Zaremba, les Conseillers départementaux des 3 cantons de Valenciennes, Marly et Anzin remportés en mars 2015, ont organisé une cérémonie des voeux afin d’expliquer les choix politiques du Conseil départemental.

«  Oui, une année comporte 12 mois », Beatrice Descamps

Chaque conseiller départemental s’était vu attribué une thématique. Béatrice Descamps, Conseillère départementale et député de la 21ème, a rappelé les obligations budgétaires. « Depuis 2015, nous payons les pots cassés. Oui, une année a 12 mois, et l’Etat ne compense pas totalement ce financement du RSA. Néanmoins, nous engageons une lutte contre la fraude accompagnée d’une volonté d’insertion des allocataires du RSA  », assène Béatrice Descamps. Cet équilibre complexe se traduit dans les lignes budgétaires avec une conséquence palpable, le département du Nord doit rajouter des financements pour le paiement du RSA toute l’année.

 

Retrouvez la suite de l’article sur le site de va-infos.fr en cliquant ici