Que s’est-il passé au Conseil Municipal de Marly ?

Que s’est-il passé au Conseil Municipal de Marly ?

Notre dernier conseil municipal avait deux objets principaux : soutenir les salariés d’Ascoval dont l’aciérie est dans la tourmente depuis maintenant plusieurs années et faire adopter une décision modificative du budget.

Sur le premier sujet, notre groupe d’opposition a tenu à exprimer son soutien aux salariés par le dépôt d’une motion. Les récents développements dans ce dossier nous laissent espérer une issue favorable pour les salariés mais aussi pour le bel outil industriel qu’est l’aciérie de Saint-Saulve. Restons néanmoins prudents avant l’audience du Tribunal de Strasbourg qui a été décalée au 12 décembre.

Le second sujet peut apparaître très technique mais il est très important et peu de mots suffiront à vous en expliquer les tenants et aboutissants. Il s’agit d’une décision budgétaire modificative par laquelle le Maire déplace 25 000€ prévus initialement pour les travaux dans les écoles de la ville afin de les affecter au remboursement d’un emprunt.

Ce qui pourrait passer pour une simple opération comptable est en fait bien plus grave car cela révèle l’incapacité de notre maire à gérer son budget municipal, fruit du travail des contribuables Marlysiens. Il y a deux aspects à la question : l’endroit où le maire retire des crédits : les travaux des écoles, et l’endroit où il les affecte : le remboursement d’un emprunt contracté pour réaliser des travaux dans le cadre du comblement de carrières souterraines.

Pour ce qui est de la provenance des fonds, vous connaissez mon point de vue sur l’état des écoles maternelles et primaires. Je pense que les 25 000€ retirés étaient loin d’être superflus. Ils auraient pu servir à construire un préau dans un établissement, remplacer des clôtures dans un autre, rafraîchir les peintures ou le sol dans un troisième, … La liste serait infinie tellement les besoins sont grands !

Pour ce qui est de l’affectation au remboursement du prêt, il faut revenir sur l’origine de ce prêt.

En septembre 2016, suite à un affaissement de chaussée rue Roger Salengro, la municipalité semble découvrir des risques liés aux carrières souterraines. Il est à noter que la municipalité avait été avertie dès 2007 par la Préfecture qui avait intégré le secteur dans son PPRMT (Plan de Prévention des Risques des Mouvements de Terrain) et un affaissement avait déjà eu lieu dans un jardin en 2008 mais sans que cela ne provoque de réaction de l’équipe municipale en fonction depuis cette date. A contrario, certaines villes voisines avaient immédiatement pris des dispositions pour combler leurs carrières.

A Marly, il a donc fallu attendre 10 ans et un affaissement de chaussée pour que le maire ne s’en préoccupe.

La municipalité décide donc de de réaliser des travaux et réalise pour cela un emprunt de 1 500 000 €.

Rien de bien surprenant à première vue mais déjà nettement plus quand on sait que la mairie n’a aucune idée du montant des travaux, que le cabinet d’études va mettre un an au moins avant de rendre ses conclusions et que les travaux en eux-mêmes ne commenceront pas avant fin 2019 !

Le maire et son adjoint aux finances se réfugient derrière la volonté de négocier un taux faible pour justifier cet emprunt réalisé en juin 2018, plus d’un an avant le début des travaux.

Tout un chacun peut se rendre compte de l’invraisemblance de cet emprunt puisque les taux sont toujours aussi bas et que nous aurions pu économiser pendant 1 an et demi et ainsi avoir plus d’épargne à mettre dans le budget travaux, un emprunt moins élevé avec un meilleur dossier et donc un taux inférieur.

Cela n’a pas échappé à notre maire actuel qui, s’il ne brille pas par les qualités de bon gestionnaire, est tout de même assisté par un Directeur Général des Services dont c’est le métier de gérer les finances de la commune.

Cela nous amène donc à nous interroger sur les raisons pour lesquelles notre maire a souhaité avoir sur le compte courant de la mairie une somme de 1 500 000€ qui non seulement ne servira pas (en tout cas pas au comblement des carrières) avant fin 2019.

Cette interrogation malgré mon insistance, reste pour le moment sans réponse…

Vous trouverez ci-après les liens vers les articles de presse se référant à ce conseil municipal, ainsi que les vidéos des débats.

 

https://www.va-infos.fr/2018/10/26/soutien-unanime-a-ascoval-et-nouvelle-tension-politique-a-marly/

http://www.lavoixdunord.fr/477443/article/2018-10-27/les-elus-unis-pour-ascoval-au-conseil-municipal

http://www.lavoixdunord.fr/477161/article/2018-10-26/le-forum-de-l-emploi-se-tiendra-le-28-fevrier